Comment garder votre bière à son meilleur ?

Mythe #1 : Toute la bière devrait être conservée et servie glacée.
Non, non. Toutes les bières pâles, sauf les plus légères du marché de masse, devraient être servies à des températures plus élevées que ce à quoi vous pourriez vous attendre pour une saveur optimale.

Retrouvez dans ce site les comparatifs des meilleurs glacière à compression.

Alors que les grandes bières sont délicieuses à une température de 35 à 40 degrés, tout le reste profite des températures de service plus chaudes pour faire ressortir toute leur saveur. Ce froid amortit vos papilles gustatives au bout d’un certain temps, donc plus il fait chaud, mieux c’est de profiter de toute l’expérience.

Vous ne leur ferez pas de mal en les gardant au froid, mais vous devrez les laisser se réchauffer un peu avant de les boire, ce qui est une douleur. Au lieu de cela, un refroidisseur de bière dédié qui peut être réglé à la température idéale pour servir est plus pratique pour la saveur de la plupart des brassins – en particulier ceux qui ont une teneur élevée en alcool.

Mythe #2 : Vous devez conserver la bière à la même température qu’au magasin.
Ce n’est pas vrai non plus, surtout si vous parlez de bière conservée à température ambiante. La bière est un produit biologique, c’est pourquoi elle commence sa longue et lente décomposition dès qu’elle est brassée. La chaleur accélère ce processus, ce qui finit par produire des arômes et des odeurs désagréables. Considérez la règle 3-30-300 : vous pouvez garder la bière pendant seulement trois jours à 90 degrés (comme dans votre voiture chaude), mais elle durera 30 jours à 72 degrés et 300 jours à 38 degrés.

Qu’est-ce que tout cela signifie pour vous ? Vous devriez garder votre bière au frais, mais pas au froid, pour la faire passer entre la longévité et les températures de service optimales. Moins votre bière passe de temps à la température de la pièce, mieux c’est – alors mettez-la dans une glacière à bière ou dans votre réfrigérateur dès que vous la ramenez à la maison.

Et si vous achetiez votre bière fraîche ? Il peut être entreposé au chaud. Ce qui nous amène à …

Mythe #3 : Laisser la bière réchauffer va la mousser
C’est pas vrai. La vraie cause de la bière dégueulasse est la légèreté, pas la chaleur. Cette odeur de soufre est la même que celle d’un vaporisateur de moufette, parce que les moufettes ont évolué pour produire ces composés dans leur corps. Parce que presque toutes les bières sont brassées avec du houblon, elles pourraient vous rendre la vie dure si vous les laissez au soleil.

Pour améliorer la durée de conservation de votre bière – et éviter un arôme désagréable lorsque vous voulez vous détendre avec votre bière préférée – gardez-la à l’abri de la lumière. C’est le seul moyen d’arrêter le putois.

Mythe #4 : La bière en bouteille dure plus longtemps que la canette
Bien que de nombreuses personnes préfèrent la sensation d’une bouteille dans leurs mains et sur leurs lèvres, c’est en fait un moyen moins sûr de conserver votre bière pour le long terme. Une canette d’aluminium ne laisse pas entrer la lumière dans votre bière, ce qui, vous le savez maintenant, est la cause de la redoutable bière écrasée. Les bouteilles brunes traitent quelque peu le problème de la lumière, mais les bouteilles transparentes ne vous aideront pas du tout à conserver votre bière longtemps, à moins que vous ne fassiez preuve d’une grande diligence pour la garder dans l’obscurité.

Mythe no 5 : La bière ne peut pas geler
S’il vous plaît, laissez tomber ce mythe avant d’avoir à découvrir à la dure que ce n’est pas vrai. La bière peut certainement geler, mais pas aussi rapidement que l’eau ordinaire. Bien que la vitesse à laquelle votre bière gèlera dépend de sa teneur en alcool, presque toutes les bières gèleront en dessous de 25 degrés Fahrenheit.