Qu’est-ce qu’un pistolet ?

*
Les armes à feu font partie de la vie américaine, et ce depuis le tout début, depuis les mousquets à platine allumée qui armaient les premières colonies jusqu’aux revolvers Colt et aux fusils Winchester du Vieil Ouest, en passant par le pistolet Glock d’aujourd’hui. Mais avec la diminution de la fréquence des armes à feu, la connaissance des armes à feu a diminué. On tire plus. Nous en savons moins. C’est ce qui ressort clairement de notre débat politique actuel sur les armes à feu et sur la manière de lutter contre la violence armée.

Retrouver dans ce site les meilleurs choix de coffre fort arme.

Alors, à la manière des Mécaniciens Populaires, parlons du pistolet comme d’un outil. J’ai construit plusieurs de mes propres fusils, j’aime tirer et bricoler avec d’autres types d’armes à feu, et j’ai manipulé presque tous les principaux types d’armes à feu construits au cours des 500 dernières années. Voici ce que vous devez savoir sur le fonctionnement des armes à feu, sur les différents types d’armes et sur le jargon qui les entoure.

Comment fonctionnent les armes à feu ?

Le Bureau américain des alcools, du tabac, des armes à feu et des explosifs définit une arme à feu comme “toute arme (y compris un pistolet de départ) qui est conçue ou conçue pour ou peut être facilement convertie pour expulser un projectile par l’action d’un explosif”. En d’autres termes : Si vous avez un tube et un projectile, et que le projectile est conçu pour sortir du tube à la suite d’une explosion, vous avez une arme à feu. Il s’agit d’une définition large qui couvre tout, des pistolets à pommes de terre aux mitrailleuses entièrement automatiques, mais elle va jusqu’à l’idée de base de ce qu’est une arme à feu.

Au sens le plus élémentaire, les armes à feu fonctionnent ainsi : Une balle est chargée à l’arrière du canon, qui est un tube relié au percuteur. Ce qui se passe mécaniquement quand vous appuyez sur la gâchette, c’est que le percuteur est libéré. Il s’envole vers l’avant, frappant une minuscule charge explosive située à la base de la balle. Cette explosion enflamme la poudre à canon, qui se trouve à l’intérieur de la douille entourant la balle. Le changement de pression force la balle à sortir de la douille et à descendre dans le canon vers la cible.

Calibres et types de balles

Vous entendrez le mot “calibre” dans toute discussion sur les armes à feu, aux informations ou ailleurs. Ce terme n’est qu’un moyen d’identifier le type de cartouche que l’arme tire.

Les calibres de balles sont identifiés de deux façons : par des fractions de pouce ou en millimètres. La cartouche .45 ACP utilisée dans de nombreuses armes de poing a un diamètre de 0,45 pouce, soit un peu moins d’un demi-pouce de large. Les balles de calibre .22, .38 Special et .500 Action Express sont toutes désignées par leur taille en fraction de pouce. La cartouche de 5,56 millimètres utilisée dans un AR-15 (également exprimée en pouces, sous la forme .223) a un diamètre de 5,56 millimètres. La cartouche de neuf millimètres a un diamètre de neuf millimètres. Et ainsi de suite.

Types d’armes à feu


Il existe de nombreux types d’armes en circulation aujourd’hui, mais on peut les diviser en deux catégories : les armes d’épaule, y compris les carabines et les fusils de chasse, et les armes de poing, y compris les revolvers et les pistolets. En règle générale, les armes d’épaule tirent des balles de gros calibre à partir de longs canons et sont destinées à être tirées à l’épaule. Les armes de poing sont des armes de plus petit calibre à canon court et sont destinées à être tirées à une ou deux mains.